La bibliothèque de Roman Cieslewicz

Donnée à la Direction du Graphisme en 2005 par Antoine de Galbert, la bibliothèque de Roman Cieslewicz s’étend sur 7 mètres linéaires et est tout entière orientée vers le design graphique européen de la fin des années 1950 jusqu’au début des années 2000 (Fig. 1).

Composée de monographies et de catalogues d’exposition, de dépliants et de brochures, de revues et documents de travail, cette bibliothèque met en évidence par la dimension internationale des auteurs qui y figurent et les langues qui la composent (français, anglais, allemand, italien, espagnol, polonais, russe, slave, japonais) bien des aspects de l’étendue de la culture littéraire et artistique de Cieslewicz (Fig. 2).

Outre des centres d’intérêt pour l’affiche politique (Révolution française, Révolution russe, République de Weimar, etc.) et le Bauhaus (phototypographie), plus attendus par rapport au travail graphique de Cieslewicz, ce fonds documentaires révèle d’autres orientations. Par exemple, une bonne représentativité des personnalités japonaises comme Ikko Tanaka, Tanadori Yokoo, et surtout Shigeo Fukuda (avec pas moins de six ouvrages dont la moitié est dédicacée par le designer nippon).

Cette bibliothèque est à envisager dans son entièreté comme une œuvre patrimoniale – y figurent notamment plusieurs couvertures réalisées par Cieslewicz (Fig. 3).
Elle permet bien sûr d’appréhender les sources dont il s’est inspiré, mais aussi celles dont il a été l’objet (Fig. 4) sur une période de trente-cinq ans.

Le processus créatif et la gestation des différents projets de Cieslewicz, comme le fait de replonger plus globalement dans un contexte historique foisonnant pour les métiers du design graphique constituent l’une des nombreuses richesses offertes par ce fonds documentaire exceptionnel.


Bibliothèque Cieslewicz
Décompte et détail par type de documents


Livres
(108 monographies, 170 catalogues d’exposition, 11 essais, 46 recueils, 2 annuaires, 11 manuels, 16 romans/romans graphiques) :
- 364 livres

Plaquettes (13), fascicules (2), dépliants (15) :
- 30 documents

Revues :
- 219 numéros

1 boîte « Panique universelle » 
contient 100 documents

1 boîte « Dépliants » :
- Parlez-moi d'amour. Filles/Garçons
- NE PAS PLIER.100 Paroles, par Les Graphistes associés
- NE PAS PLIER.100 Bonheurs, par Les Graphistes associés
- Ville de Fontenay-sous-Bois. 5e Salon de l'Ephémère.
- Swatch. Mini City Magazine
- annonce de la publication de "La Fontaine aux Lettres"
- Winter snowfall+ Season's greetings

1 boîte  « Cartes postales » :
- Etudiants, tous à Chaumont ! 2e concours.
- 16 cartes postales reliées de Selçuk Demirel
- 8 cartes postales / reproduction d’affiches (période soviétique)
- 10 cartes sur le PCI (langue : italienne)
- 9 cartes postales reproduisant des affiches de la bibliothèque Forney
- 10 cartes « scegli la pace » dans 1 pochette

1 pochette :
- 29 photos de monstres et autres Frankenstein
- 20 Cartes Postales d’œuvres de Pieter Brattinga.
- 1 invitation à une exposition sur le 14 juillet et la Prise de la Bastille

Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3 Couvertures de R. Cieslewicz
Fig. 4 Sommaire de Projekt, n° 177, juin 1987