Conférence «Vers une comptabilité de création» par Frank Adebiaye

Conférence
LE 17.12.20


Le Signe


À 18h30

Sur place et en Facebook Live le 17/12/2020 et en rediffusion sur notre chaine Youtube à partir du 18/12/2020.

Nombre de places limité, pour le respect des consignes sanitaires. 

«Vers une comptabilité de création» est la première rencontre du cycle Réalités économiques.

La réalité économique du designer graphique se situe au niveau des projets. Chaque projet rejoue l’équilibre économique d’une démarche de création. Les approches comptables traditionnelles peinent à traduire dans des modalités utiles et exploitables des configurations économiques à la fois très diverses et très changeantes. L'intervention de Frank Adebiaye visera à : 

-Expliciter de quelle étoffe est faite une activité de création graphique. 

-Rendre visible les écueils d’une approche traditionnelle d’un comptabilité de création.

-Dessiner les contours d’une comptabilité de création et de pilotage en phase avec la réalité concrète des projets et de leur marche. 

Pour chacune de ces étapes, des images et des exemples seront présentées.

Le Signe crée un cycle de rencontres/conférences autour des sujets économiques qui concernent l'ensemble des designers graphiques. À travers ces rendez-vous, le Signe souhaite donner la voix à des designers confirmé·e·s  qui naviguent entre des commandes de grands groupes  - qui peuvent assurer une subsistance -  et des projets plus modestes dans le format, mais qui nourrissent la création ; à des spécialistes dans des domaines comme la question du statut juridique ou comptable ; à d’autres designers qui trouvent à leur tour des manières de subsister en s’engageant dans des projets en tant qu’intervenant·e ou  des projets associatifs ; des professionnel·le·s  qui font appel à des designers graphiques pour des projets à formats variables.

Afin de permettre l’accès à un grand nombre de participant·e·s, un format virtuel est privilégié, notamment via Facebook Live et notre chaîne Youtube. Une rencontre physique à l’occasion de la Biennale 2021 permettrait d’organiser un événement type « match-making » autour des expériences déjà partagées.