Manga

Exposition
21.06.22 AU
23.10.22


Le Signe

Gratuit
sans réservation

Tous publics

Commissariat
Jean-Michel GĂ©ridan

Scénographie
KĂ©vin Cadinot

L’exposition Manga au centre national du graphisme donne Ă  voir une sĂ©lection de rĂ©fĂ©rences historiques et de productions contemporaines et expĂ©rimentales issues des moyens spĂ©cifiques de la bande-dessinĂ©e japonaise. S’attachant Ă  l’étymologie du terme manga, les oeuvres nippones et et internationales Ă  dĂ©couvrir, soulignent le caractĂšre de flĂąnerie, d’exagĂ©ration, de la relation au langage et au cinĂ©ma, comme autant d’ouvertures sur des Ă©critures et de reprĂ©sentations graphiques. 

On attribue le manga comme forme Ă  Yasuji Kitazawa. Signant ses caricatures Rakuten Kitazawa, sa bande-dessinĂ©e, reprenant la trame narrative du film des FrĂšres LumiĂšres, L’Arroseur arrosĂ©, en 1902 dans les pages illustrĂ©es du journal Jiji Shinpƍ, est le premier manga. Cette relation avec le langage cinĂ©matographique est fondatrice. Ici tout le rĂ©cit ne conduit pas nĂ©cessairement Ă  la « chute », mais Ă  la relation Ă  un environnement qui participe Ă  la construction du rĂ©cit. Ainsi, les strips du mangaka, oĂč rythmes, enchaĂźnements, traits, s’affranchissent des standards anglo-saxons diffusĂ©s dans le japon de cette fin du XIXe. 

L’exposition au Signe est conçue comme une exploration de ce caractĂšre originel du genre, et cherche, au-delĂ  d’une exhaustivitĂ©, le trait contemporain propre cette affiliation historique. Elle souligne les aspects propres au manga — un art du mouvement, un art des sujets, un art des temps — et incite Ă  considĂšrer les particularitĂ©s de cet art de la sĂ©quence, par des oeuvres contemporaines et expĂ©rimentales, sans distinction d’origine gĂ©ographique. 

Vous pouvez y dĂ©couvrir et consulter une sĂ©lection de documents historiques et populaires, en parallĂšle aux crĂ©ations contemporaines d’artistes japonais Akinori Oishi, Nagi Noda, Daito Manabe, Tetsunori Tawaraya et Yuichi Yokoyama, ainsi que des français Shoboshobo, Corentin Garrido, Helmo ou encore M/M Paris.